Paperjam sacré Mediabrand of the Year 2016 en Belgique

Décidément, c’est un concours qui nous réussit. Après avoir été sacrée grand lauréat des BtoB Press and Communication Awards en 2015 avec un Prix spécial du jury récompensant l’ensemble de ses actions menées pour la communauté BtoB du Grand-Duché, Maison Moderne est une nouvelle fois sous le feu des projecteurs belges cette année.

L’édition 2016 du concours – dont la cérémonie s’est déroulée à Bruxelles le jeudi 27 octobre – a cette fois offert la consécration à Paperjam en lui décernant le titre de Best BtoB Mediabrand of the Year dans la catégorie Press.

 

«C’est une très belle reconnaissance et si le magazine en soi n’est pas un pure player du BtoB, son écosystème complet est devenu un dispositif de communication indispensable pour les marques et les entreprises du Luxembourg et de la Belgique. Rien qu’avec le magazine mensuel, nous touchons plus de 10% de la population résidente. C’est vraiment exceptionnel pour un titre écofin.»

Mike Koedinger, CEO de Maison Moderne

 

Au total, 58 dossiers étaient inscrits à cette troisième édition des BtoB Press & Communication Awards, organisée par MM en partenariat avec B2B Press et UPP.

 

Paperjam, tout un écosystème récompensé

Lancé en 2000 par le groupe Maison Moderne, Paperjam vise les décideurs, leaders d’opinion et influenceurs du Luxembourg. En 15 ans, le titre est devenu la première marque média du pays à destination des professionnels. Une marque référence qui n’a cessé de fidéliser une audience grandissante.

Son écosystème se compose d’un mensuel, de suppléments thématiques (12/an), d’un site web et de sa newsletter biquotidienne, envoyée chaque jour à 8h et à 16h à plus de 26.000 abonnés – qui en font le premier quotidien économique du pays. Sans oublier la plateforme de recrutement Paperjam.jobs, les newsletters Paperjam Coffee Break, le Paperjam Guide et, bien entendu, le Paperjam Club. Ce business club, le plus grand et aussi le plus actif du pays, regroupe 750 entreprises représentant 5.000 membres et propose quelque 170 événements par an – des workshops et conférences, des événements de networking, des galas prestigieux comme le Paperjam Top 100 ou encore les Media Awards.

En tant qu’éditeur indépendant, Maison Moderne privilégie une ligne éditoriale «business friendly», tout en portant un regard critique sur ce qui se fait au Luxembourg. Son objectif étant de «faire avancer» le pays, en contribuant au changement sociétal et en participant à sa modernisation, ainsi qu’à son rayonnement international.

 

Innovations et satisfactions

En décembre 2015, en regroupant ses deux cahiers mensuels à diffusion décalée dans un seul tenant, Paperjam a mené une refonte importante de ses contenus, incarnée dans une nouvelle maquette, l’ajout de nouvelles rubriques et de suppléments thématiques mensuels. Les grands dossiers que contenait traditionnellement le deuxième cahier ont migré vers le digital, avec une mise en ligne dédiée, distincte du reste du site et une navigation inédite, sous forme de «story». Traités en profondeur grâce à la participation d’experts invités par la rédaction, ces nouveaux Dossiers digitaux sont renforcés par les contributions de multiples fournisseurs de solutions (annonceurs) qui disposent de microsites dédiés, complètement intégrés et riches en contenus. En parallèle, de nouvelles newsletters thématiques ont été créées pour renforcer leur diffusion.

Lancée en décembre 2015, la nouvelle formule a fait l’objet d’une enquête de satisfaction: quatre lecteurs sur cinq affirment la préférer à l’ancienne. 24% des sondés la jugent «beaucoup mieux» et 55% «meilleure».

On notera enfin qu’entre septembre 2015 et septembre 2016, l’audience du magazine Paperjam a augmenté de près de 10%. Soit 4.350 lecteurs résidents de plus (Étude TNS Ilres Plurimedia 2016). Dans le même temps, le nombre d’abonnés à la newsletter Paperjam.lu est passé de 22.000 à plus de 26.000. L’audience du magazine print s’établit à 50.850 lecteurs résidents (65.000 en tenant compte des lecteurs frontaliers) pour un tirage de 20.000 exemplaires.

Lire l’article sur le «Mediabrand of the Year»

 

Édition